Station "L'homme et le cosmos"

Station "L'homme et le cosmos"
Cadran solaire analemmatique - juin 2014

Contacts

Retrouvez facilement les sites Internet du Chemin du philosophe en tapant "cheminphilo" sur votre moteur de recherche Internet préféré.

Pour découvrir le Chemin du philosophe : un petit film

Pour mieux nous connaître :
site internet

Pour télécharger la brochure 2015 du Chemin du Philosophe

Pour trouver le Chemin du Philosophe : carte (avec le GPS, programmer 177, rue de Paris, Montlignon, le parking est proche)

L'adhésion à l'association implique une éthique de neutralité et de tolérance ainsi qu'une étiquette de courtoisie.
Pour adhérer à l'association ou renouveler annuellement :
Bulletin
d'adhésion

Pour nous écrire : cheminduphilosophe(arobase)wanadoo.fr



ACTIVITES DE L'ASSOCIATION

NOS CAFÉS PHILO

Nos cafés philo fonctionnent selon les principes de respect des intelligences, de neutralité et de partage

énoncés, par exemple, sous l'onglet "Qu'est-ce?" du site de cafesphilo.org ou la vidéo

en général les derniers vendredis du mois, sauf pendant les vacances scolaires

A 20 heures, 11 rue Ferdinand Lesseps à 95570 Bouffémont Plan

(Photo +Parking derrière l’immeuble de la Poste)

La participation est libre.

Prochains cafés philo

préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

+ Vendredi 30 juin 2017 : « Que penser de l’individualisme? »

ooo

Programme 2017 de « TOUS PHILOSOPHES ! »

avec le Réseau des médiathèques de Val Parisis

Télécharger le programme 2017 « Tous philosophes » ou voir sur le site Internet de ces médiathèques.

+ Cafés philo préparés et animés par Catherine Delaunay et Pierre Haller

- Samedi 9 septembre 2017 à 15 h : Médiathèque de Saint-Leu-la-Forêt . « Les progrès scientifiques et techniques vont-ils de pair avec le progrès social et moral ? »

- Samedi 4 novembre 2017 à 15 h : Médiathèque d’Ermont. « L’autre et moi ».

ooo

+ Cours d’initiation sur l’histoire de la philosophie (1 h 30) par Catherine Delaunay

- Samedi 7 octobre 2017 à 15 h : Médiathèque d’Eaubonne. « Descartes et l’émergence du rationalisme ».

ooo

samedi 28 janvier 2017

Compte rendu du Café philo du vendredi 27 janvier 2017, spiritualités



Nous étions quelque 45 personnes à participer à ce café philo, le vendredi 27 janvier 2017, dans les locaux du centre Ferdinand Lesseps de Bouffémont (Val d’Oise) sur le thème :
« Avons-nous besoin de spiritualité(s) ?»
Les prochains cafés philo de Bouffémont sont :
+Vendredi 24 février 2017 : « Y-a-t-il des valeurs supérieures au bonheur ? »
+Vendredi 31 mars 2017 : « Familles je vous aime, familles je vous hais ? »

Télécharger ce compte rendu avec les présentations, http://bit.ly/2kEFrMo  de Catherine Delaunay et de Pierre Haller, ainsi que les poèmes d’Arlette Coutin et de Jeannine Dion-Guérin.
L’enregistrement audio de la présentation de Catherine Delaunay est également téléchargeable http://bit.ly/2kEvcYu

ooo
Paroles entendues
-         Les spiritualités (en principe)  n’ont pas besoin de médiateur, d’élites et ne connaissent pas l’intégrisme.
-         La spiritualité, c’est l’esprit et le corps. On arrive à comprendre comment fonctionne le corps mais pas l’esprit, l’âme encore moins. Deux manières de voir la spiritualité : Dieu est dans le monde ou hors du monde.
-         La spiritualité n’est pas nécessairement religieuse.
-         Nous sommes influencés par la culture, qui n’intègre pas toujours suffisamment les acquis de la science.
-         Il y a différentes formes d’âmes. L’âme est notre moyen de comprendre le réel.
-         La spiritualité passe par le symbolique et non pas par la raison.
-         Notre esprit est enfermé dans nos neurones.
-         Il y a esprit+ corps°+ autre chose. La spiritualité c’est cet autre chose qui nous fait vivre. Certaines personnes sont habitées par quelque chose de plus. Beaucoup de
politiques ne sont pas « habités ».
-         C’est l’harmonie corps-esprit qui mène à l’universel. Pour les animistes gaulois, tout était Dieu.
-         « A mesure que se mourait toute chose,/Je me suis, je me suis élargi - comme le monde -/et ma conscience plus large que la mer !/Dernier soleil./J'éclate. /Je suis le feu, je suis la mer./ Le monde se défait. /Mais je suis le monde. » Aimé Césaire
-         L’âme anime le corps et l’esprit. La spiritualité est l’interrogation sur le non-manifesté, qui fait penser à la mécanique quantique, selon Deepak Chopra et le mysticisme quantique.
-         La spiritualité est le moteur de l’instinct créateur.
-         L’occident est enfermé dans ses modèles de pensée.
-         Il y a une harmonie entre l’infiniment petit et l’infiniment grand qui nous permet de vivre.
-         Les expériences de mort imminente rapportent des rencontres avec des entités spirituelles.
-         La souffrance nous met en rapport avec la spiritualité. On ne peut pas manipuler l’âme contrairement au corps et à l’esprit.
-         La spiritualité, c’est la recherche de l’équilibre et de la sagesse.
-         La spiritualité élève l’âme comme la beauté d’un lever de soleil, une musique de Mozart ou un tableau.
-         Deux tendances : partir de soi ou de l’extérieur qui vient m’habiter.
-         Il faut se méfier des émotions personnelles ou collectives. Chacun a sa spiritualité.
-         On est en permanence dans la spiritualité, avec soi, l’autre, le monde, la nature. On est connecté en permanence.
-         Dans le monde du travail, il n’y a pas de spiritualité.
-         On n’a pas le temps de vivre des moments de spiritualité. La frontière entre le réel et l’âme est floue. Dans le « locked-in syndrom », les patients entièrement paralysés sont pleinement conscients de leur corps et de leur environnement.
-         La spiritualité fait passer de la communication à la communion.
-         On peut communiquer/communier avec un animal.
Étang de la Chasse en dégel

-         On a besoin de spiritualité pour aller vers l’autre.
-         La spiritualité c’est l’harmonie avec soi-même et avec l’autre, même sans paroles.
-         Il y a différentes forme de spiritualité : spiritisme, franc-maçonnerie, syndicalisme, s’occuper des autres...
-         La spiritualité, c’est changer de procédure, prendre des chemins de traverse, l’émotion esthétique. On a besoin de formation à la spiritualité pour s’ouvrir à la diversité des chemins.
-         La spiritualité, c’est le lâcher-prise.
-         On a besoin de la spiritualité pour exercer son esprit, s’animer, établir des règles pratiques de vie.
-         C’est un chemin de connaissance de soi. L’âme est le souffle de vie. Elle établit l’harmonie entre le corps et l’esprit. On a besoin de se penser soi-même.
-         Il faudrait évaluer comment évolue la spiritualité en nous dans le temps.

-         Je commence chaque journée par un moment de spiritualité.
-         La spiritualité, c’est un regard vigilant.
-         La spiritualité repose sur la peur de la mort, sur ce qu’on ne comprend pas. C’est une vague de l’océan, c’est l’écoute de l’autre avec patience.
-         C’est la quête permanente du bonheur qui habite chacun.
-         La religion est un moyen de la spiritualité.
-         La spiritualité, est aussi synonyme d’humour.
-         La spiritualité, permet d’aller ailleurs.
-         La spiritualité requiert attention, bienveillance, conscience.
-         La musique est spiritualité, elle apaise et transmet du sens.
-         Dans le monde entier, les gens ont besoin de spiritualité. On attend souvent la fin de vie pour se poser des questions.
-         Mon âme est mon identité. Elle pèse 21 grammes ;o)
-         La spiritualité est le régulateur du psychisme. Elle aide à surmonter l’angoisse et nous maintient en vie.
-         La spiritualité est l’antithèse du matériel. Elle fait vivre notre corps.
-         Je pratique la spiritualité sans le savoir en cultivant mon jardin.
-         L’âme et l’esprit, on ne sait pas ce que c’est. La spiritualité demande des efforts.
-         « L’homme est un roseau pensant », Pascal.
-         On atteint la spiritualité quand on ne pense plus, dans le lâcher-prise et la communion.
-         C’est la recherche de sens dans le lâcher-prise.
-         C’est l’épanouissement intérieur.
-         C’est un chemin vers une nécessaire conscience du monde. 

-        Avec les héritages  (génétiques, culturels, cultuels..), et les acquis (sociaux, scolaires, familiaux…) la(les) spiritualité(s) est ou sont les moyens qu’on se donne pour s’immerger dans la vie et attendre la mort
-         La spiritualité est un ordre émergent du fonctionnement du cerveau. Elle participe à l’harmonie du réel et de l’esprit. Sa pratique demande de l’ascèse vis-à-vis du réel et de l’esprit.  


ooo

Aucun commentaire: